ValleeBuzz

[Benin] 03 choses que vous devez savoir sur le partenariat Blue Diamond x Canal 3 Bénin

25

[Benin] 03 choses que vous devez savoir sur le partenariat Blue Diamond x Canal 3 Bénin

[Benin] 03 choses que vous devez savoir sur le partenariat Blue Diamond x Canal 3 Bénin

WWW.VALLEEBUZZ.COM

C’est un nouveau cap que franchit Blue Diamond dans son développement et l’expansion de ses activités au Bénin d’une part, et en Afrique d’autre part.

Le label de Sidikou Karimou noue un solide partenariat avec l’une des chaînes – sinon la chaîne – de télévision les plus suivies par ici, Canal 3 Bénin. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce partenariat.

Des histoires différentes, mais un même but

Blue Diamond constitue une maison de production qui dispose d’un solide background et d’un ancrage véritable pour servir de tremplin à la carrière musicale des artistes. Elle apporte soutien et compétences techniques et pluridisciplinaires pour offrir un accompagnement sur-mesure.

De son côté, Canal 3 Bénin se présente comma la chaîne privée béninoise la plus suivie, que ce soit au Bénin ou à l’extérieur, sur le bouquet See Africa et la ligne 272 du bouquet Canal +.

Comme Blue Diamond, Canal 3, à travers sa grille de diffusion musicale, est engagé dans la promotion d’abord des œuvres d’ici et ensuite de celles de l’extérieur. Un but partagé par les deux entités devenues au fil des années des mastodontes.

Pourquoi un partenariat Blue Diamond x Canal 3 Bénin ?

Avoir un objectif commun ne constitue pas l’unique point d’ancrage de ce partenariat. Le but ultime reste et demeure plutôt de réaliser une promotion plus professionnelle et plus poussée de la musique béninoise. Les deux établissements, grâce à la synergie de leur force, s’engagent à accomplir une gestion plus efficace et efficiente du talent des uns et des autres.

Qu’est-ce qui change ?

La grosse nouveauté avec le partenariat Blue Diamond x Canal 3 Bénin réside au niveau de la programmation musicale de la chaîne de télévision. Désormais, à compter du 1er octobre 2019, Blue Diamond s’occupe de la planification, de la programmation et de la définition des critères de diffusion des clips musicaux sur la chaîne béninoise. Clips vidéos, hits, playlists, émissions sur la culture urbaine, zooms… Blue Diamond, en vertu du partenariat, prend tout en charge.

Un vent de changement profond souffle sur la musique urbaine béninoise !

Le PDG du Label Mr Sidikou Karimou à bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions.

  • La Rédaction: Blue Diamond, vient récemment de signer avec la chaîne de télévision canal 3 pour la gestion de ses programmes musicaux, Blue Diamond, il y a quelques semaines, reprenait la radio Urban Fm à Parakou, Blue Diamond, partenaire du groupe Trace en  Afrique, bref Diamond, Blue Diamond né il y a à peine deux ans est-il un ogre qui n’arrêtera que lorsqu’il aura tout avaler?
  • Sidikou Karimou : Non, je dois dire que ”avaler” n’est pas le mot adéquat. Notre ambition est de créer un grand groupe qui réunit tous les différents types de médias et de les fédérer autour de notre vision, qui corresponde à s’adapter à une nouvelle façon de travailler et de proposer un contenu optimisé répondant aux nouveaux défis de la communication que ce soit au Bénin, sur le continent africain ou dans le monde.

 

  • La Redaction : Nous ne l’avons pas souligné mais Blue Diamond c’est d’abord un label musical avec des artistes comme Fanicko de Jésus, la belle Fumi pour ne citer que ces deux-là qui sont quand même des références cataloguées béninoises. Il y a-t-il un projet continental qui inclurait d’autres artistes  africains pas forcément béninois?
  • Sidikou Karimou : Nous travaillons d’abord à faire de nos artistes locaux des superstars, nous ne ménageons aucun effort pour les pousser aussi loin que possible. Aujourd’hui nous avons des opportunités qui s’offrent à nous partout sur le continent avec l’arrivée de géants du domaine. Le marché de la musique est si grand et il nous reste énormément à accomplir. Le reste viendra avec le temps.

 

  • La Redaction : Ton opinion en tant que  professionnel sur  le dynamisme du marché discographique béninois.
  • Sidikou Karimou : Depuis environ 05 ans les choses bougent dans le milieu, nous avons une nouvelle génération d’artistes qui en veut toujours plus mais surtout qui proposent une musique qui correspond à son époque et à une cible active de mélomanes. Le véritable défi dans notre pays est la rentabilité de cet art, je ne veux pas parler de concerts uniquement mais aussi de perception de droits d’auteurs. Il y a des efforts qui se font dans ce sens et je suis confiant en l’avenir.

Source: BLUEDIAMONDTv


Filed Under: News / 2 ans ago


Author:
valleebuzz